Comment préparer et consommer le rooibos ?

20.07.22

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le rooibos n’est pas un thé. En effet, il s’agit d’un arbuste de la famille des Fabacées poussant en Afrique du Sud, on est donc bien loin du théier poussant en Chine.

 

On donne parfois l’appellation thé rooibos en raison du fait qu’il s’agit ici aussi de feuilles séchées infusées, prenant une couleur rouge caractéristique. Au sein de cet article, nous allons aborder la question de la préparation et de la consommation du rooibos, boisson de plus en plus populaire en Europe.

 

tasse de thé rooibos sur une table

 

Qu'est-ce que le rooibos ?

Le terme rooibos désigne en réalité l’arbuste, qui donne ensuite son nom à la boisson. Ce dernier pousse majoritairement en Afrique du Sud, plus précisément dans les montagnes du Cederberg.

 

Le terme rooibos vient en réalité de « roï-bos », ce qui signifie « buisson rougeâtre » en afrikaans. Les feuilles de cette variété de genêts sont d’abord séchées puis sont ensuite infusées pour donner la boisson que l’on connait.

 

Cette dernière prend alors une teinte rouge rubis, ce qui lui vaut le surnom de thé rouge.


Comment préparer une infusion de rooibos ?

Ce qui alimente l’impression que le rooibos est du thé, c’est le fait que la préparation d’un rooibos est en tous points similaire à la préparation d’un thé.

 

En règle générale, il est conseillé de faire infuser le thé dans de l’eau à 90°C pendant 3 à 5 minutes, après quoi il sera trop amer. Pour le rooibos, le principe est le même, hormis le fait que l’amertume n’est pas ou peu présente chez le rooibos, ce qui signifie qu’une infusion prolongée ne sera pas dérangeante et donnera seulement une saveur plus intense.

 

Tout comme le thé basique ici aussi, le « thé rouge » peut être consommé froid, ce qui est très apprécié en été. Pour cela, vous aurez le choix entre une infusion dans de l’eau chaude ou dans de l’eau tiède/froide, l’une évidemment beaucoup plus courte que l’autre.

 

Après infusion, il faut seulement placer la préparation au réfrigérateur et le tour est joué. Bien évidemment, vous avez le loisir d’utiliser des épices, de la menthe, du citron et/ou des fruits pour sublimer les saveurs de votre rooibos, selon vos préférences.

 

Comment doser le rooibos ?

Souvent, vous devrez remplir votre infuseur avec votre rooibos, plutôt que d’utiliser des sachets. En général, il faut compter une bonne cuillère à café pour une tasse, soit environ 3 grammes.

 

poudre de thé rooibos et tasse de thé rooibos

 

Pourquoi boire du rooibos ?

Le rooibos a de multiples vertus thérapeutiques, tout comme les thés, et les bienfaits sont d’ailleurs souvent les mêmes. Ainsi, le thé rouge est constitué d’un fort concentré d’anti-oxydants, dont on ne présente plus les qualités. En effet, les antioxydants permettent souvent de soulager les migraines, les crampes d’estomac ou encore les courbatures.

 

Cependant, ce qui rend le rooibos très attrayant, c’est l’absence de théine (molécule fortement présente dans le thé). En effet, cet agent est fortement déconseillé durant la grossesse et l’allaitement, ce qui fait du rooibos l’alternative idéale au thé en cette période, au même titre que la tisane.

 

Du plus, l’absence de théine entraine une possibilité de consommer du rooibos à toute heure de la journée, même le soir. De plus, une surconsommation de rooibos n’entrainera pas de risques sur la santé, contrairement au thé.

 

Quelle quantité de rooibos boire par jour ?

Comme pour le thé classique, vous devez consommer à minima trois tasses de rooibos par jour pendant plusieurs mois pour profiter des bienfaits de cette boisson. Cependant, il n’y a pas de contre-indication concernant la forte consommation de rooibos, vous pouvez donc vous faire plaisir !

 

Quand consommer le rooibos ?

Comme nous l’avons dit précédemment, le rooibos est une boisson consommable 24h/24, alors que les consommateurs de thé optent pour la tisane le soir dans la plupart des cas.

 

Quel est le goût du rooibos ?

Bien que le rooibos soit souvent associé au thé, son goût est totalement différent. En effet, le rooibos sera majoritairement associé au miel, aux épices, au caramel et aux saveurs boisées, ainsi qu’à la noisette ou à la châtaigne. Contrairement à d’autres thés, le rooibos n’aura pas un goût âpre.

 

Quel rooibos choisir ?

Comme vous avez pu le voir, le rooibos est constamment associé à la couleur rouge. Cependant, le rooibos rouge n’est que le plus fermenté, car il existe aussi du rooibos vert (le moins fermenté). Ainsi, le rooibos rouge a un goût plus intense que le rooibos vert, qui sera plus doux.

 

Avec quoi déguster un rooibos ?

Bien qu’il s’agisse d’une boisson délicieuse, il est toujours mieux d’utiliser un accompagnement pour sublimer le goût du rooibos. Pour le rooibos vert, nous vous conseillons donc d’utiliser quelques biscuits au gingembre ou d’autres à la noix de coco. Pour ce qui est du rooibos rouge, vous pouvez utiliser un cake à l’abricot ou au caramel.

 

Comment préparer un rooibos glacé ?

thé rooibos glacé

 

Pour préparer un rooibos glacé, la recette est assez simple. Tout d’abord, il vous faut vous procurer les ingrédients suivants :

 

  • Un sachet de rooibos
  • Une demi-tranche de citron
  • Une demi-tranche d’orange
  • Quelques fines lamelles de gingembre
  • Une cuillère à café de sirop d’érable

 

Vous n’aurez plus qu’à suivre les instructions suivantes pour profiter d’un délicieux rooibos glacé :

 

  1. Mettez 250 millilitres d’eau dans votre théière puis portez-les à ébullition ;
  2. Placez ensuite le sachet de rooibos, les tranches de citron et d’orange et les lamelles de gingembre ;
  3. Laissez infuser pendant 10 minutes puis retirez le sachet, les tranches de citron et d’orange et les lamelles de gingembre ;
  4. Faites refroidir le mélange pendant 1 heure ;
  5. Versez le rooibos obtenu dans un verre puis ajoutez des glaçons et le sirop d’érable ;
  6. Mettez votre verre pendant deux heures au réfrigérateur, puis dégustez.

 

Si le goût du sirop d’érable ne vous plait pas, vous pouvez le remplacer par du sucre, à ajouter avant l’infusion pour qu’il puisse se dissoudre dans l’eau chaude.

 

Comment aromatiser un rooibos ?

Le rooibos tire sa force de sa grande compatibilité avec d’autres goûts, c’est pourquoi vous pourrez aromatiser votre rooibos avec des épices mais aussi du gingembre, de la menthe ou encore de l’hibiscus.