Adoucir le syndrome prémenstruel de façon naturelle

04.10.22

Aïe aïe aïe… Comme tous les mois, les migraines reviennent, accompagnées de seins douloureux, de jolies sautes d’humeur et de beaux boutons d’acné. Sans parler de votre ventre qui vous réserve un bon nombre de surprises, plus ou moins douloureuses ! Eh oui, vos règles ne vont pas tarder à débarquer, et comme 20 à 50% des femmes, vous souffrez peut-être du syndrome prémenstruel.

 

Heureusement, ce syndrome n’est pas une fatalité. Il serait plus ou moins marqué selon notre hygiène de vie, et quelques plantes ou réflexes naturels pourraient aider à l’atténuer. On vous en dit plus ?

 

 

L’ALIMENTATION

 

 

 

Si le SPM (pour les intimes) est lié aux chamboulements hormonaux qui rythment notre cycle menstruel, ses origines seraient d’ordre inflammatoire*. Il serait donc recommandé d’adopter une alimentation anti-inflammatoire, notamment en :

 

🔴 Réduisant : sucre, graisse, sel, alcool et cigarette, ainsi que les produits laitiers et raffinés.
 
🟢 Augmentant : votre consommation d’oméga 3 (sardines, maquereaux, avocat, noix, huile de lin, thon, saumon…), de fruits, de légumes et de céréales complètes.

 

Plusieurs études ont également montré qu’un supplément en calcium et en vitamine D** pourrait contribuer à réduire les symptômes du syndrome prémenstruel. Veillez donc à vos apports en :

 

🟢 Calcium : s’il vaut mieux éviter d’aller le chercher dans les produits laitiers, risquant d’aggraver votre inflammation, vous pourrez en trouver dans les sardines, le thym, les amandes, les épinards, le tofu, les kiwis, les oranges ou encore les eaux minérales (notamment l’Hépar).
 
🟢 Vitamine D : poissons gras, une fois de plus ! Et aussi le jaune d’œuf (de préférence quand il n’est pas cuit), les champignons et le chocolat noir. Cependant la vitamine D provient en grande partie de l’exposition au soleil, et en plein hiver, il est fréquent d’être en carence malgré une alimentation équilibrée. N’hésitez donc pas à vous supplémenter en demandant conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

 

 

 

LES PLANTES ET INFUSIONS

 

 

 

Plusieurs plantes aident à réguler le cycle menstruel, en compensant les déséquilibres entre progestérone et oestrogènes. C’est notamment le cas de :

 

🌿 L’ortie : elle aide à réguler le cycle naturellement et à lutter contre la rétention d'eau.
 
🌿 La sauge : elle régule le cycle menstruel.
 
🌿 Le gattilier : son action anti-oestrogène permet de lutter contre les seins douloureux et les ballonnements.
 
🌿 L’achillée millefeuille : elle apaisera vos douleurs dans le bas-ventre.

 

Ces plantes pourront être consommées sous forme de compléments alimentaires, ou d’infusion.

 

L'infusion Flower Power, composée entre autres d’ortie et de sauge, sera parfaite pour réguler votre cycle et réduire les symptômes liés au SPM.

 

 

Infusion Flower Power, pour apaiser et soulager votre cycle menstruel.

 

 

LE SPORT

 

 

 

Le sport est le remède à bien des maux, dont ceux du syndrome prémenstruel ! C’est en tout cas ce qu’a prouvé une étude*** menée sur des femmes suivant (ou non) un programme d’aérobic de 8 semaines. Le résultat ? Les sportives assidues voyaient leurs symptômes diminuer. Alors pour combattre les migraines et la déprime mensuelle, sortez les baskets !

 

BONUS : JAMAIS SANS MA BOUILLOTTE

 

La bouillotte sera votre meilleur allié pour affronter les douleurs dans le dos et le bas-ventre. La chaleur dilatera vos vaisseaux sanguins, ce qui permettra d’améliorer votre circulation sanguine et de détendre vos muscles. Good bye les crampes ! Et pour combiner efficacité et moment de détente, les chanceuses ayant une baignoire dans leur salle de bain pourront s’offrir un bon bain chaud.

 

Vos règles peuvent maintenant arriver dans les règles de l'art...

 

 

*   D'après une étude publiée en avril 2022 

**  D'après une étude publiée en février 2019 

*** D'après une étude publiée en mai 2018