Le régime pour mieux digérer

29.09.22

Si vous collectionnez les intolérances alimentaires et avez l'habitude des ballonnements ou douleurs au ventre, un régime pourrait vous changer la vie !

 

Le régime FODMAP a été développé par une nutritionniste australienne, Sue Shepard, et a désormais fait le tour du monde. Son objectif ? Aider les personnes à mieux digérer, en particulier quand elles souffrent du Syndrome de l’Intestin Irritable (SII). Aussi appelé colopathie fonctionnelle ou Syndrome du Côlon Irritable, ce trouble fonctionnel toucherait jusqu’à 20% de la population, en particulier les femmes.

 

Comment fonctionne le régime FODMAP ? Quels aliments éviter ou privilégier ? On vous dit tout ici !

 

 

QU’EST-CE QUE LE RÉGIME FODMAP

 

 

Le régime FODMAP consiste à éviter au maximum les glucides « fermentescibles », dits FODMAP : Fermentable Oligo, Di, Monosaccharides And Polyols. Très peu absorbés, et donc tolérés par les intestins, ils fermentent dans le côlon. Résultat ? Ils provoquent des ballonnements et douleurs typiques du SII.

 

En limitant sa consommation d’aliments riches en FODMAP, 75% des personnes souffrant d’un SII verraient leur digestion s’améliorer. Bien sûr, l’efficacité varierait l’une personne à l’autre, tout comme la liste exacte des aliments provoquant des crises. Certaines seront beaucoup plus sensibles à certains fruits et légumes que d’autres.

 

On vous fait les listes des aliments à choisir quand vous faites votre marché ?

 

 

LES ALIMENTS À PRIVILÉGIER

 

 

 

Rassurez-vous, de nombreux aliments peuvent être dégustés quand on suit un régime FODMAP.

 

🟢 Fruits :

Privilégiez les fruits à faible teneur en fructose (agrumes, baies et fruits rouges, kiwis, ananas, bananes, raisins).

 

🟢 Légumes :

On choisira également des légumes pauvres en fructose, et riches en amidon (pommes de terre et patates douces, carottes, haricots verts, courgettes, courges, brocolis, poireaux, tomates).

 

🟢 Produits laitiers :

Préférez ceux pauvres en lactose (les fromages vieux tels que le cheddar ou le parmesan, les laitages de brebis, ou bien sûr ceux végétaux).

 

🟢 Céréales :

Évitez le gluten.

 

🟢 Sucre :

Pour les becs sucrés, choisissez des produits à faible teneur en polyols et fructose (chocolat, sirop d’érable, sucre blanc, cassonade).

 

Enfin, il n’y a pas de contre-indication concernant les protéines, les huiles végétales, les thés et les tisanes.

 

Notre infusion Digestea sera notamment parfaite pour vous aider à réduire vos ballonnements. Conçue par un Docteur en Pharmacie à partir de menthe poivrée, de mélisse et de thym biologiques, elle facilitera votre digestion après vos repas.

 

 

Digestea, infusion pour le confort intestinal.

 

 

LES ALIMENTS À ÉVITER

 

 

Pour en finir avec les ballonnements et les douleurs intestinales, les aliments riches en lactose, fructose, polyols, fructane et galactane seront à éviter. Voilà les principaux concernés.

 

🔴 Fruits :

Essayez de limiter votre consommation de cerises, figues, fruits à noyau (abricots, pêches, nectarines…), pommes, poires et dattes.

 

🔴 Légumes :

Sortez de votre assiette les asperges, cœurs d’artichaut, oignons, champignons, choux de Bruxelles, avocats, ainsi que l’ail et la betterave.

 

🔴 Produits laitiers :

Évitez le lait de vache et de chèvre, les fromages frais, la crème fraîche et les yaourts classiques.

 

🔴 Sucre et alcool :

Réduisez votre consommation de miel, de fructose, de bonbons, d’alcool (en particulier les vins liquoreux, les liqueurs, le rhum et le porto).

 

Pensez également à limiter les plats industriels et les condiments (houmous et sauces toutes faites notamment).

 

 

TESTER SES INTOLÉRANCES GRÂCE AU RÉGIME FODMAP

 

 

Si la liste des aliments à éviter est longue, vous pourrez cependant l’adapter selon votre propre système digestif. En effet, chaque personne détient son propre seuil de tolérance. Et si certaines ne supporteront pas le fructose, d'autres seront davantage sensibles aux polyols ou encore au lactose.

 

Pour tester vos intolérances, il vous faudra :

 

✅ Supprimer les aliments FODMAP de vos repas durant 2 à 8 semaines, jusqu’à disparition des symptômes.

  

✅ Réintroduire un groupe d’aliment à la fois, un par semaine, et noter les effets.

 

 

Enfin, n’oubliez pas que lorsque vos symptômes vous ennuient, il est toujours important d’aller consulter un professionnel avant de démarrer un régime, quel qu’il soit. Votre médecin généraliste pourra notamment vous aiguiller vers un nutritionniste ou un gastro-entérologue.